2017-01-09 
Pour sa première édition, le prix Puyoo récompense quatre projets contribuant à la lutte contre le sida

Le prix Puyoo récompense et encourage les initiatives destinées à accompagner ou promouvoir des projets de sensibilisation ou d'aide à la recherche sur le Sida. En décembre 2016, ce sont quatre projets qui ont été sélectionnés. Les prix ont été remis le 13 décembre en présence des lauréats. Ils se traduisent par une aide financière et, pour le premier prix, également par un accompagnement managérial.

Rappelons que 25 ans après la découverte du VIH, plus de 35 millions de personnes sont aujourd'hui infectées dans le monde et un séropositif sur quatre ignore qu'il est porteur du virus.

Jean-Jacques Puyoo, dont le prix porte le nom, est président du groupe Aiglon dont les principaux clients sont des acteurs majeurs de l'industrie pharmaceutique et cosmétologique.

 

Un jury composé de personnalités reconnues

Le jury était composé de professionnels et d'experts, dont le professeur Olivier Blétry, professeur de médecine interne, nationalement et internationalement reconnu, coauteur de « 365 Nouvelles maladies » (1989). Parmi les autres membres du jury figuraient notamment Jean-Pierre Corbel, personnalité du monde de la gestion de patrimoine, Philippe Conti, directeur général d'Aiglon, Monique Coiffard, dirigeante d'entreprise et co-auteur d'ouvrages sur la création et la gestion d'entreprise, et Jean-Jacques Puyoo, président du groupe Aiglon.

 

Des projets originaux et complémentaires

Le premier prix, de 25 000 euros, est attribué au réseau Ville Hôpital Val de Seine. Il a pour objet d'identifier, contacter et sensibiliser les partenaires locaux du territoire du centre des Hauts de Seine impliqués dans la prévention du sida ; de coordonner les actions d'information, de prévention, de dépistage et d'orientation vers les soins ; et enfin de promouvoir le dépistage de la maladie, des hépatites et des infections sexuellement transmissibles.

Le 2ème prix, de 10 000 euros, est attribué à l'Institut Pasteur, qui a découvert une nouvelle sous-population de cellules immunitaires. Le projet consiste à identifier les facteurs spécifiques de ces cellules, puis de les induire dans un modèle animal du sida afin de tester leur pouvoir de diminuer le réservoir viral.

Le 3ème prix, de 7000 euros, est attribué à Solidarité Sida pour son projet « les Après-midi du Zapping en Ile-de-France ». Il s'agit dans ce projet de sensibiliser plusieurs centaines de lycéens et d'apprentis dans le cadre de tournées dans les huit départements d'Ile-de-France, puis d'intervenir ensuite au niveau national. Ce projet se réalise avec l'agrément de l'Education Nationale.

Le 4e prix, de 5000 euros, est attribué à la Maison du Ruban Rouge, projet porté par l'association ELCS (Elus locaux contre le Sida) qui existe depuis plus de 20 ans. Il s'agit de la création d'un local, 84 rue Quincampoix dans le troisième arrondissement de Paris qui deviendra un lieu de référence sur l'histoire de la lutte contre le Sida, mais aussi un lieu de communication, de rencontres et d'exposition avec le monde artistique, en encourageant des artistes à travailler sur ce thème.

 

Jean-Jacques Puyoo a félicité l'ensemble des lauréats pour la qualité et l'originalité de leurs projets. Il s'agit d'une grande première très encourageante, le prix Puyoo ayant été créé en 2016.

 

L'initiative sera renouvelée en 2017 pour la deuxième édition du prix Puyoo.

 

 

______________

Les membres du jury

Monique Coiffard  - présidente du jury

Médiatrice.
10 ans Directeur chez Altedia, animation du département "création-reprise d'entreprise" ; 15 ans associée fondatrice d'un cabinet de conseil en création d'entreprises et ressources humaines, Réseaux pour le Développement d'Entreprises (RDE) ; actionnaire fondatrice d'une société hôtelière ; 12 ans Chargée de Mission dans le groupe de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC).

Jean-Jacques Puyoo

Après 10 ans d'enseignement de l'espagnol dans l'Education nationale, il crée en 1964 une entreprise industrielle qui rachète rapidement Aiglon qui avait vu le jour en 1901. Il dynamise l'activité Vaselines pour les secteurs Pharmacie et Cosmétologie. Après plusieurs rachats, Jean-Jacques Puyoo est aujourd'hui à la tête du groupe Aiglon qui compte 5 sociétés.

Professeur Blétry

Professeur de Médecine Interne. Médecin des hôpitaux de Paris. Coauteur de « 365 Nouvelles maladies » (1989) en collaboration avec Jean-François Delfraissy et Jean Dormont (le Sida était alors une de ces nouvelles maladies). A rédigé divers ouvrages pour promouvoir l'examen clinique et interrogatoire dans l'élaboration du diagnostic et la décision thérapeutique.

Jean-Pierre Corbel

Jean-Pierre Corbel est Président de l'AUREP, organisme qui administre le célèbre DU de gestion de patrimoine de Clermont-Ferrand. Il est une « figure » du monde de la gestion de patrimoine depuis près de 30 ans et anime également le site www.clubpatrimoine.com. Dans le cadre de ses multiples activités web et audiovisuelles de Club Patrimoine, Jean-Pierre Corbel intervient chaque mois sur BFM Business dans « les agitateurs de l'Epargne ». Il est également président d'un cabinet de conseil, Corbel Conseil, et dirige une galerie d'art (Corbel Gallery).

Philippe Conti

Après des études d'ingénieur chimiste et un 3e cycle de gestion en entreprise, Philippe Conti a rejoint l'industrie pétrolière dans des départements de produits de spécialités au début des années 90.

Il a occupé de nombreuses fonctions nationales et internationales à responsabilités chez Mobil, Bp, ExxonMobil puis Total. Fort de sa riche expérience à tous les postes d'entreprise, de commercial à global manager en passant par la stratégie, dans ces entreprises multinationales majeures, il relève le challenge de la direction d'une PME dynamique en rejoignant le groupe Aiglon en 2011.

Nanou Puyoo
Nanou Puyoo a été créatrice d'entreprises dans des secteurs tels que : l'électronique, une agence de relations humaines, activité « Antiquaire du vin »...

Directrice générale adjointe d'Aiglon depuis 2011. Monitrice de Yoga et adhérente, à la CGPME, d'«Entreprendre au Féminin ».

Oriane Puyoo

Formée « Hotel & Tourism Management » à Vatel Business School, elle a travaillé quelques années dans le groupe Accor.
Directrice générale d'Aiglon depuis près d'une vingtaine d'années.

Bénévole à la Croix rouge française « Délinquance et femmes battues ».

 

_____________________

Ce qu'il faut savoir sur le SIDA

-   On meurt encore du sida aujourd'hui

-   Plus tôt on détecte le virus, plus le traitement est efficace

-   L'utilisation du préservatif reste la meilleure protection

-   Tous les âges sont concernés

-   Le test rapide et l'auto-test sont de nouveaux outils de dépistage à utiliser sans modération

-   Il existe un traitement post-exposition, qui, pris dans les heures qui suivent une prise de risque, réduit de façon importante le risque de contamination par le virus.

 

 

Contact presse :

Nicole Coiffard - Cordiane - 01 39 62 33 42 - ncoiffard@cordiane.com

___________________________________________________________________________________________________

Le prix Puyoo est décerné par l'association Aresato, association loi 1901, 33 boulevard de Courcelles

 

   

_________________________________________________________________________________

Le groupe Aiglon est le spécialiste français de la fabrication de vaselines et de cires, gels, huiles et produits techniques.

Le groupe est constitué de cinq sociétés : Aiglon et Synteal pour les vaselines et les gels, Dioveva et Biopress pour les matières végétales, Civetea pour les cires industrielles.

Chiffre d'affaires : 18 millions d'euros

Dirigeant-Fondateur : Jean-Jacques Puyoo

Siège, laboratoire et usine à Précy-sur-Oise, à 40 km au Nord de Paris

 

   

 

Top