2017-01-25 
Une nouvelle Directrice pour l’Observatoire des Sciences de l’Univers de l’Université Paris-Sud

Par arrêté de la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en date du 14 décembre 2016, publié au JO du 8 janvier 2017, Nabila Aghanim, directrice de recherche au CNRS, est nommée Directrice de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de l’Université Paris-Sud.

Le 25 novembre 2016, les membres du Conseil de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de l’Université Paris-Sud ont proposé la nomination de Nabila Aghanim comme directrice de l’Observatoire. Cette proposition a été enterinée par un arrêté ministériel paru dans le Journal Officiel du 8 janvier 2017.

 

Créé en 2001, l’Observatoire des Sciences de l’Univers de l’Université Paris-Sud – OSU Paris-Sud, est assimilé à une « composante » de l’Université Paris-Sud.
Cet Observatoire est actuellement composé de deux laboratoires mixtes entre le CNRS et l’Université Paris-Sud : l’Institut d’astrophysique spatiale - IAS et Géosciences Paris-Sud – GEOPS qui l’a rejoint en 2012.

Directrice de recherche au CNRS, cosmologiste à l’IAS, médaillée de bronze du CNRS en 2005 et titulaire d’une bourse ERC, Nabila Aghanim est une spécialiste de l'interprétation du rayonnement fossile, ce fond électromagnétique, reliquat du Big Bang qui nous renseigne sur les conditions initiales de l'Univers, son âge, sa structure. Elle est membre des collaborations Planck et Euclid.

Au nombre de 24 en France en 2016, les Observatoires des Sciences de l’Univers sont créés par décret du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche sur proposition du Conseil de l'Institut national des sciences de l'Univers du CNRS. lls ont pour mission de contribuer aux progrès de la connaissance dans le domaine des sciences de l’Univers.

L’OSU Paris-Sud assure de nombreuses actions nationales d’observation labellisées. Il accueille une facilité nationale reconnue par le CNRS et le CNES, la station d’étalonnage. Il a également développé IDOC (centre intégré de données et d’opérations), dont les missions sont reconnues par les instances nationales (CNRS, CNES) et internationales (ESA, NASA).

Plus d’informations:
https://osups.u-psud.fr/
http://geops.geol.u-psud.fr/

https://www.ias.u-psud.fr/
http://www.insu.cnrs.fr/


Contact Presse :
Université Paris-Sud
Gaëlle Degrez
(Pour Cécile Pérol)
01 69 15 55 91
06 21 25 77 45
Gaelle.degrez@u-psud.fr

 

 

   

 

Top