2017-04-04 
Le LNE annonce un retour à l’équilibre réalisé grâce un accord d’entreprise innovant validé par référendum : une première dans un établissement public.

Le LNE annonce un retour à l’équilibre réalisé grâce un accord d’entreprise innovant validé par référendum : une première dans un établissement public.
La stratégie originale de réforme adoptée en 2016 par le LNE lui permet de publier aujourd’hui des résultats record.
La sollicitation des collaborateurs par référendum sur un accord de retour à l’équilibre et de préservation de l’emploi est une première dans un établissement public.
Réalisée en concertation avec les partenaires sociaux, la démarche a donné des résultats spectaculaires pour une institution qui, après avoir connu 3 années de lourd déficit financier, voit son résultat d’exploitation passer de -3,9 millions d’euros à 2,1 millions d’euros, son plus haut niveau historique.


Des réformes menées avec le soutien massif des collaborateurs
Le redressement du Laboratoire national de métrologie et d’essais est marquant par la méthode mise en oeuvre. Les collaborateurs ont en effet massivement validé des mesures de retour à l’équilibre et de préservation de l’emploi lors d'un référendum organisé avec les partenaires sociaux en juin 2016.
Ces mesures (gel des embauches, réduction d’un tiers de l’enveloppe de prime, report des avancements et promotions) visaient à retrouver l’équilibre et préserver au maximum l’emploi et les compétences de l'établissement, en évitant tout licenciement collectif. Elles respectaient un principe d’équité, avec des efforts justement répartis.
La nouvelle stratégie et les principes poursuivis dans la mise en oeuvre de l’accord ont suscité la confiance des collaborateurs : ils ont accepté de faire des efforts et de se mobiliser pour la sauvegarde de leur établissement et de ses emplois.

Un redressement spectaculaire
Le résultat de cette mobilisation est spectaculaire puisque la rentabilité de l’établissement (résultat d’exploitation/CA) progresse de 11 points en 2016, et ce, en prenant en compte le versement intégral des primes conformément à la clause de retour à meilleure fortune présente dans l'accord de juin.
Ce résultat inscrit le LNE sur une trajectoire très positive. Grâce à une croissance de l’EBE, du résultat d’exploitation et de la CAF de près de 6 M€ chacun, l'établissement retrouve des marges de manoeuvre financières et aborde son avenir avec confiance.

Une stratégie de développement basée sur l’innovation et l’investissement dans les technologies d’avenir Avec près de 80% de ses produits d’exploitation provenant de financements propres dégagés par des prestations réalisées au service des entreprises et des collectivités, le LNE, établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), se devait de prendre des mesures de nature à restaurer sa compétitivité et sa capacité à investir.
Ces excellents résultats renforcent ainsi la position du LNE en tant que laboratoire de référence dans le domaine de la mesure, des essais et de la certification. Ils vont lui permettre de développer ses actions au service de l’innovation industrielle, de la qualité de l’environnement, de la santé publique et d’un monde plus sûr.
Le Laboratoire et ses 800 ingénieurs, chercheurs et techniciens, a pour mission de soutenir la compétitivité des entreprises et d’apporter son expertise à l'Etat dans la définition et la mise en oeuvre des politiques publiques.
En 2016, le LNE, partenaire de confiance des entreprises, a investi dans des sujets stratégiques comme l’usine du futur, l’environnement, les nanomatériaux, la robotique, le numérique ou encore la santé.

Quelques chiffres
Référendum sur l’accord de retour à l’équilibre et de préservation de l’emploi : 80% de participation et 72% de « oui »
En M€                                   2013    2014    2015   2016
CA marchand                      51,4      53,4     54,0    54,7
EBE                                        2,2        2,0      -1,3       4,5
Résultat d’exploitation       -0,3      -0,9      -3,9        2,1
Résultat net                        -0,8        -0,8     -3,3        0,3
Rés d’exploitation/CA       -0,6%    -1,7%   -7,2%   3,8%

Thomas GRENON, Directeur général du LNE : « Des réformes structurelles étaient indispensables pour redresser et développer le LNE qui traversait une grave crise financière et de confiance. Les résultats du référendum témoignent de la qualité du dialogue social et de l’implication des collaborateurs du LNE. C’est une fierté collective. Je suis heureux de la confiance que m’ont accordée les salariés de l’établissement, des changements que nous avons conduits ensemble et de voir aujourd'hui le fruit de ces réformes
courageuses »

A propos du LNE
Le LNE apporte aux entreprises, institutions et collectivités, les solutions techniques dont elles ont besoin pour répondre à leurs enjeux de performance, compétitivité, santé, sécurité et développement durable.
Avec un effectif de près de 800 personnes, dont plus des deux tiers d’ingénieurs et techniciens, ses implantations en France et à l’international, sa pluridisciplinarité, il est un interlocuteur technique privilégié, indépendant et reconnu.
Son expertise se décline en prestations de recherche, métrologie, essais et analyses, certification, formation, assistance technique ; elle couvre 9 marchés : institutionnels et collectivités, acteurs de la santé, des produits de la construction, de l’énergie, du transport, des biens de consommation et autres industries.

Contact LNE
Contact presse : Valérie MULOT • 01 40 43 40 93 • valerie.mulot@lne.fr Site internet www.lne.fr

 

   

 

Top