2017-04-11 
Hôpital Privé Clairval - Quand la chirurgie thoracique s’allie à la neuronavigation pour une Première mondiale

Repérage et résection par technique minimalement invasive (vidéothoracoscopie) de nodules pulmonaires centimétriques ou infra centimétriques

 

L’Hôpital Privé Clairval, à Marseille, s’est doté en novembre 2016 du scanner peropératoire BodyTom de Samsung couplé à la neuronavigation Stryker destiné dans un premier temps aux interventions de neurochirurgie. A la même période, le Docteur Bastien Orsini, chirurgien thoracique, rejoint le Dr Paul PIETRI à Clairval. Il met alors en place un tout nouveau protocole pour le repérage et la résection par technique minimalement invasive (vidéothoracoscopie) de nodules pulmonaires centimétriques ou infra centimétriques en utilisant le scanner peropératoire Samsung, couplé à la navigation initialement développée pour la neurochirurgie. C’est une première mondiale au sein de l’Hôpital Privé Clairval.

Cette technique de chirurgie minimalement invasive s’adresseà des patients qui présentent des nodules pulmonaires infra ou centimétriques ou des images dites en verre dépoli persistantes. Elle permet d’enlever de potentiels cancers du poumon ou des lésions pré-cancéreuses. L’idée est de repérer pendant l’intervention la lésion suspecte, à l’aide du scanner et du soutien de la navigation, de la reséquer et de l’analyser pendant que le patient dort. Si la lésion est bénigne l’opération s’arrête. Si la lésion est cancéreuse alors le chirurgien réalise une lobectomie ou une segmentectomie en fonction de l’état du patient mais toujours par vidéothoracoscopie.

Une fois l’intervention terminée, le patient retourne en service avec un drain thoracique portatif. Tous les patients sont inclus dans une démarche de réhabilitation améliorée après chirurgie (RAC) qui permet un  levé le soir même par le kinésithérapeute. Le drain est enlevé rapidement et la durée moyenne de séjour s’estime entre 3 et 4 jours.

Ce protocole opératoire évite une procédure supplémentaire de repérage pré-opératoire avec des complications et échecs potentiels. L’utilisation du scanner per-opératoire permet ainsi de proposer la résection de nodules infra centimétriques qui sont difficiles à localiser dans le poumon par la seule vidéothoracoscopie. Il faut savoir que plusieurs études ont démontré que dans une population identifiée (tabagique de plus de 55 ans), 50 % de nodules infra centimétriques pourraient être des tumeurs broncho pulmonaires !

 «Nous sommes au début de cette technique. 4 patients ont pu bénéficier de cette prise en charge au sein de l’Hôpital prive Privé Clairval au cours des 3 derniers mois» explique le Docteur Orsini. « Aucun autre établissement ne propose cette technique chirurgicale. C’est une Première mondiale ! » rajoute le praticien.


Contact Presse :
Caroline Giry
Agence Bleu Ciel
04.91.19.16.16
bleuciel@societebleuciel.com

 

   

 

Top