2017-02-03 
1ère édition du France Tech Transfer Invest

Bpifrance, le Commissariat Général à l’Investissement et le Réseau SATT connectent les start-up de la recherche publique aux fonds d’investissement français et internationaux

 

Bpifrance, le Commissariat Général à l’Investissement (CGI) et le Réseau SATT (Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies) organisent la première édition du France Tech Transfer Invest (« FTTI ») en partenariat avec la société Tech Tour. Pendant 2 jours, 38 start-up créées grâce à l’action des SATT sont coachées et pitchent devant 35 fonds d’investissement français et internationaux spécialisés sur les secteurs du numérique, de la biotechnologie, de la santé et de l'énergie, susceptibles d’accompagner leur croissance.

Organisé au HUB Bpifrance, en présence de Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance, Louis Schweitzer, Commissaire général à l’investissement et Laurent Baly, Président du Réseau SATT, les 1er et 2 février, France Tech Transfert Invest connecte 38 start-up nées de la recherche universitaire française, avec des fonds d’investissement français et internationaux. Ces start-up ont été sélectionnées par le Réseau SATT (association réunissant les 14 sociétés d'accélération du transfert de technologies), puis par des investisseurs experts des domaines du numérique, de la biotechnologie, de la santé et de l'énergie.

Retenues selon plusieurs critères (solutions proposées, potentiel de croissance, équipes, taille du marché...), ces 38 start-up sont entrainées à l’exercice du pitch avant d’être invitées à se présenter face à un parterre d’investisseurs français et internationaux (notamment américains et européens) susceptibles d’accompagner leur croissance, notamment à l’international. Elles participent également aux temps de networking et aux présentations qui ponctuent ces deux jours. Elles intègrent par ailleurs la plateforme EuroQuity de Bpifrance qui met en relation les sociétés de croissance avec les partenaires de leur développement, en particulier les investisseurs.

France Tech Transfer Invest permettra aux 12 start-up qui ont le plus convaincu les investisseurs de participer au European Venture Summit qui se déroulera le 4 et 5 décembre 2017 à Düsseldorf.

Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance, commente : « Nous sommes heureux de nous associer et d’accueillir au HUB la première édition de cet événement qui donne aux jeunes pousses de très haute technologie issues du Réseau SATT l’opportunité d’initier un dialogue avec des investisseurs français et internationaux reconnus sur leurs secteurs. Cet événement marque la volonté de Bpifrance d’amplifier son action pour financer les entreprises nées des travaux issus de la recherche universitaire qui émergent des SATT. Cette initiative s’inscrit par ailleurs dans la droite ligne de notre stratégie d’accompagner l’innovation sous toutes ses formes pour faire émerger de nouveaux champions français capables d’inventer les produits et services de demain et créer de la valeur ».

Louis Schweitzer, Commissaire général à l’investissement, ajoute : « Je salue cette initiative du réseau des SATT et de Bpifrance car il est important de fluidifier les échanges entre les SATT, les start-up issues de leurs actions et les fonds d’investissement. La présence d’investisseurs de forte notoriété témoigne de l’intérêt qu’ils portent au soutien de l’innovation en France et de la qualité des start-up mobilisées ».

« Les SATT soutiennent le développement de l’esprit d’entreprendre chez les chercheurs qui seraient tentés de sauter le pas. Elles les aident notamment sur la prise de risque liée à la maturation de leurs inventions et, au travers d’événements comme FTTI, dans leurs démarches de levées de fonds. Un seul but : que l’énergie créatrice qui anime les laboratoires universitaires se transforme en dynamique de croissance et en richesse socio-économique », complète Laurent Baly, Président du Réseau SATT.

Les SATT aident à révéler le potentiel de création de start-up que recèle la recherche académique française

Créées dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA) et mises en place entre 2012 et 2014, les SATT ont pour mission d’accroître et d’accélérer la valorisation de la recherche publique, en accompagnant à la fois la maturation, la prise de risque et le transfert des innovations vers les acteurs socio-économiques. Elles interviennent aussi bien pour le compte de leurs actionnaires (universités, écoles, organismes de recherche) que pour d’autres acteurs. 856 millions d’euros ont été affectés à leur création dont la plus grande part est dédiée à la constitution d’actifs de propriété intellectuelle et à l’investissement en projets de maturation.

Couvrant tout le territoire national, les 14 SATT ont démontré leur capacité à faire émerger des “pépites” issues des laboratoires universitaires. Leur action auprès des équipes de recherche a en effet révélé et fait s’exprimer la montée de l’esprit entrepreneurial dans ces structures autant qu’à l’échelle nationale.

Ce sont ainsi 140 entreprises, qui ont levé un total de près de 46 millions d’euros dont plus de 10 millions d’euros par des Fonds National d’Amorçage (FNA) géré par Bpifrance dans le cadre du PIA.

Liste des 38 start-up sélectionnées et des 35 fonds d’investissement participant au France Tech Transfer Invest  sur le site de Bpifrance

Contacts presse
Bpifrance
Nathalie Police
Tél. : 01 41 79 95 26
nathalie.police@bpifrance.fr

Réseau SATT
Claire Flin

Tél. : 06 95 41 95 90
clairefline@gmail.com

Bpifrance
Nicolas Jehly
Tél. : 01 41 79 95 12
nicolas.jehly@bpifrance.fr

Commissariat Général à l’Investissement
Fabrice Hermel
Tél. : 01 42 75 64 43
fabrice.hermel@pm.gouv.fr





Pour tout connaitre sur le Programme d‘investissements d’avenir (PIA)
http://www.gouvernement.fr/investissements-d-avenir-cgi

À propos du PIA (Programme d’investissements d’avenir)
Le Programme d’investissements d’avenir, piloté par le Commissariat Général à l’Investissement (CGI), a été doté de 47 milliards d’euros, dont plus de 36 milliards ont déjà été engagés depuis 2010, sur six axes stratégiques majeurs pour la France de demain :
• l’enseignement supérieur et la formation
• la recherche et sa valorisation
• la modernisation industrielle
• le développement durable
• l’économie numérique
• la santé et les biotechnologies.

À propos de Bpifrance
Bpifrance, filiale de la Caisse des Dépôts et de l’État, partenaire de confiance des entrepreneurs, accompagne les entreprises, de l’amorçage jusqu’à la cotation en bourse, en crédit, en garantie et en fonds propres. Bpifrance assure, en outre, des services d’accompagnement et de soutien renforcé à l’innovation, à la croissance externe et à l’export, en partenariat avec Business France. Bpifrance propose aux entreprises un continuum de financements à chaque étape clé de leur développement et une offre adaptée aux spécificités régionales. Fort de 47 implantations régionales (90% des décisions prises en région), Bpifrance constitue un outil de compétitivité économique au service des entrepreneurs. Bpifrance agit en appui des politiques publiques conduites par l’État et par les Régions pour répondre à trois objectifs : • accompagner la croissance des entreprises ; • préparer la compétitivité de demain ; • contribuer au développement d’un écosystème favorable à l’entrepreneuriat. Avec Bpifrance, les entreprises bénéficient d’un interlocuteur puissant, proche et efficace, pour répondre à l’ensemble de leurs besoins de financement, d’innovation et d’investissement. Plus d’information sur : www.bpifrance.fr – http://investissementsdavenir.bpifrance.fr/

À propos du Réseau SATT
Le Réseau SATT est l’association qui fédère 14 SATT, Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies, qui a pour mission de simplifier et professionnaliser le transfert des innovations issues de la recherche académiques vers les entreprises.
Créées en 2014, l’association a pour but de mener des actions partagées afin d’accroître l’efficacité, la lisibilité et la visibilité des SATT. A travers son action, le Réseau SATT permet de mettre à disposition un portefeuille commun de technologies à transférer, conclure des partenariats, afficher des valeurs partagées et porter une communication commune.

 

   

 

Top